Télétravail, Nomadisme, Pratiques numériques du travail, Télécentre, Co-working et Lean Management

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 8001 (5 par jour)
En débat

Télétravail, Nomadisme, Pratiques numériques du travail, Télécentre, Co-working et Lean Management

Le Lean Management (a partir des méthodes Toyota au Japon), trouve en France un regain d’intérêt dans les entreprises de services.
S’agissant d’un objectif de réduction des coûts via la chasse aux pertes de temps en éliminant les gestes inutiles pour gagner en productivité (jusqu’à 20 %, voire 30 %) ; stimuler l’esprit d’initiative des salariés et réduire la pénibilité au travail :

  • il faut s’interroger sur la compatibilité de ce mode managérial avec les nouvelles pratiques numériques du télétravail et du nomadisme ; sans oublier le positionnement de crédibilité des télécentres et espaces de co-working.

Repères sur le Lean Management

Chasse aux gaspillages

Traditionnellement, il s’agit des temps d’attente, des déplacements inutiles, de stocks trop importants. Cela passe par une observation des tâches pour améliorer en continu les procédures.

  • Est-ce compatible avec : le plus d’autonomie pour le télétravailleur et les aléas inhérents à la vie d’un travailleur nomade ?
  • Faudra-t-il surveiller avec les nouveaux objets communiquants ou caméras, les télétravailleurs dans les télécentres : exécution des tâches professionnelles, heure de départ et de retour pour déjeuner chez soi, pause café, discussion de bon aloi avec les autres membres du télécentre… ?
  • Devra-t-on établir les nouvelles pointeuses de fiches de tâches pour définir des temps moyens pour une tâche donnée : allumer son ordinateur, établir une connexion de visio-conférence, ouvrir son google doc, lancer une sauvegarde… téléphoner à son client…

Cowdsourcing

Pour associer les salariés à l’objectif :

  • Bientôt une boîte numérique à idées à l’entrée du télécentre ou sur le bureau virtuel du télétravailleur , pour économiser dans les tâches et être davantage disponible à distance envers son manager, ses collègues, ses clients…
  • Mieux à l’écoute de ses collaborateurs à distance, le manager pourra-t-il éviter les arbitraires dans l’attribution des tâches ? Comment va-il avec cette méthode assurer à distance la maîtrise des délais, la flexibilité et la gestion efficace des compétences ?

Questions Santé

  • De nouvelles contraintes pour les télétravailleurs dans la gestion de leur stress ou de leur déplacement limitant la position assise devant l’ordinateur ?
  • Cette chasse au gaspi envers les télétravailleurs et nomades provoquera-t-elle « un mouvement rentré, une surcharge biomécanique et mentale » comme le dit Y.Clot (chaire de psychologie du Cnam)

Quelles Interactions avec les 5 principes du Lean Management ?

Mentionnés par J.Womack et D. Jones dans Lean Thinking.

  • 1. « Identification des clients des processus IT (métiers, Maîtrise d’Ouvrage, Conseil d’Administration, clients finaux des produits et services de l’entreprise,…) et détermination de la valeur ajoutée du point de vue de ces clients : réponse aux attentes et besoins explicites et implicites, critères de performances et de disponibilité, différentiation avec les nouvelles technologies, respect des contraintes réglementaires et environnementales, … »
    • Cela signifie quoi pour la crédibilité d’un télécentre ou espace de co-working ?
    • En quoi ces nouveaux lieux pourront-ils afficher concrètement une contribution à la performance, à la réactivité… de leurs utilisateurs télétravailleurs ou nomades ? Cela sera-t-il un des critères de différenciation entre eux, de positionnement vis à vis d’entreprises acceptant le déploiement du télétravail dans leurs équipes opérationnelles ?
  • 2. « Définition de la chaîne de valeur ajoutée, ou appelée Value Stream Mapping (VSM) : la description, qualification et quantification en performance de chacune des étapes de ce processus sous la forme de chaîne de valeur (temps de traitement de chaque étape, délai entre 2 étapes, taux de transformation …) »
  • 3. « Assurer le flux continu avec un mouvement continu des produits, services et informations de bout en bout en éliminant tout gaspillage »
    • Comment concilier les activités de reporting et la responsabilité plus autonome du télétravailleur ou du nomade ? Faut-il du reporting en continu … observant en arrière plan l’exécution des tâches ?
    • Faut-il ouvrir 24h sur 24 les télécentres et espace de co-working ?

Exemples en entreprise

Dans les articles ci-dessus, les propos mentionnent à titre d’illustration : Atos Origin, Décathlon, Psa…

  • A voir la politique de ces entreprises en matière de télétravail et de nomadisme et leur réponse quant à la compatibilité avec le lean management ?
  • Certains ont signé des accords sur le télétravail (cf Ressources documentaires - Textes et Accords - ).
  • A l’heure du déploiement du télétravail dans les fonctions publiques, faudra-t-il appliquer aux fonctionnaires télétravailleurs les principes d’un Lean 2.0 Management Public ?


le 1er septembre 2011 par Jacques Chatignoux Opérateur
modifie le 3 septembre 2011