Synthèse - Télétravail et pratiques associées - Point de vue des Candidats aux Régionales - Enquête Wirkers 2010

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 2826 (5 par jour)
Enquête - Synthèse

Synthèse - Télétravail et pratiques associées - Point de vue des Candidats aux Régionales - Enquête Wirkers 2010

L’enquête est close.

  • Il est à noter que seul le parti Europe Ecologie a, en plusieurs régions, répondu à l’enquête.
    Surprenant que les candidats des autres partis politiques (pourtant tous largement prévenus aux plans national et locaux), nos futurs gouvernants des régions, aient marqué si peu d’attention à cette enquête et à ce sujet.
  • Ci dessous les questions et réponses.

Ile de France
Cécile Duflot, tête de liste Ile de France pour Europe écologie

1- DANS LES RÉFLEXIONS OU POLITIQUES LOCALES SUR VOTRE FUTURE CIRCONSCRIPTION, AVEZ-VOUS PRIS EN COMPTE LE TÉLÉTRAVAIL ? :
Tout à fait

2- MERCI DE PRÉCISER VOTRE FAÇON DE VOIR, SELON VOTRE RÉPONSE À LA QUESTION -1- :

    • Le télétravail est au cœur du projet d’Europe Ecologie pour la Région Ile-de-France. Aujourd’hui, les bassins d’emplois sont concentrés (en particulier à la Défense) et déconnectés de la réalité des bassins de vie. Avec emploi à l’est, habitat à l’ouest, le RER A (pourtant doublée par la ligne 1) est la ligne la plus fréquentée au monde.
    • Nous proposons donc différentes mesures de court et moyen terme visant à réduire le temps de transport en Ile-de-France. Cette réduction doit se faire par la réduction des distances. L’expérience a montré que prôner des modes de déplacement plus rapides a pour seule conséquence d’éloigner davantage emploi et habitat.
    • Le télétravail est une organisation du travail recouvrant quatre formes : – le télétravail à domicile ; – le télétravail nomade ; – les télécentres ; – le travail en réseau.
    • Nous souhaitons soutenir la mise en place de télécentres. Ces bureaux de proximité permettent de maintenir un lien social et déconnectent la vie privée de la vie professionnelle.
    • Nous sommes donc opposés au télétravail à domicile. Nous souhaitons soutenir le lien social et nous opposons à tout ce qui peut aller dans le sens contraire.
    • Le télétravail nomade, qui consiste à recourir aux technologies de l’information pour travailler à l’extérieur de l’entreprise doit être encouragé (notamment dans les pépinières, ou tout système permettant de travailler chez le client), mais ne doit pas empiéter sur le domicile.
    • Le télétravail en réseau, localisé dans un site (entreprise, télécentre ou chez le client) consiste à travailler sous le contrôle d’un manager à distance, éventuellement au sein d’une « équipe virtuelle ». Nous sommes favorables à cette nouvelle méthode de management qui permet d’aborder la coopération sous un angle plus adapté à la réalité de notre territoire et de nos usages.
    • C’est la raison pour laquelle nous n’adhérons pas à la logique de concentration physique des connaissances sur le Plateau de Saclay, qui dépossède les autres territoires de leurs ressources.
    • Avec 300 à 500 centres de télétravail, où les salariés travailleront une partie de leur semaine, 300 000 Franciliennes et Franciliens seront concernés, et les lignes de transports saturées bénéficieront immédiatement de cette réduction de trafic.
    • Extrait du programme Europe Ecologie Ile-de-France (proposition n°66) : « Un plan d’action pour réduire le temps de transport Réduire le temps de transport est notre objectif n°1 pour ce qui est de notre vision de la mobilité en Ile-de-France. Cette réduction ne pourra se faire que progressivement, car on ne reviendra pas en quelques années sur plusieurs décennies d’aménagement fondé sur la spécialisation des territoires, sur la séparation des zones d’activités, de loisirs et d’habitat. Cependant, des actions peuvent avoir des effets rapides à court et moyen terme ; elles ne concerneront directement qu’une partie des franciliennes et franciliens, mais elles profiteront indirectement à toutes et tous. Nous voulons rapprocher l’habitat de l’emploi – ou l’inverse ! Pour cela, nous proposons : - la mise en place de 300 centres de télétravail en Ile-de-France. Ces bureaux partagés seront d’autres lieux de socialisation, où les technologies et services seront mutualisés par les entreprises. - de négocier avec les collectivités locales, entreprises, associations et syndicats, des contrats de conversion écologique des territoires visant à rapprocher habitat et emploi. Ces contrats, proposés par la Région, seront co-pilotés avec les collectivités locales et associeront entreprises, associations et syndicats, pour travailler avec pragmatisme à ce rapprochement. Il est urgent de réduire les mobilités en réduisant les inégalités territoriales inacceptables entre les bassins de main-d’œuvre dépourvus d’emplois et des pôles d’emplois qui concentrent des richesses et des activités, générant d’énormes flux de main d’œuvre provenant de toute la région et des régions limitrophes – exemples de La Défense et de Roissy. - une « Bourse au logement » entre locataires ou propriétaires sera mise en place pour offrir la possibilité de se rapprocher de son emploi. »

3- INCIDENCES MAJEURES QUE VOUS VOYEZ DANS LE TÉLÉTRAVAIL :
Réduction / Meilleur usage des déplacements, Reconsidérer la localisation des zones d’activités / commerciales

4- SUJETS COURANTS DE VOS FUTURES ACTIVITÉS D’ÉLUS , POTENTIELLEMENT LES PLUS TOUCHÉS PAR LES QUESTIONS DU TÉLÉTRAVAIL :
Elaboration des politiques de transport et de mobilité, Votre capacité prospective

5- MENTIONNER UNE QUESTION, UNE CITATION, DES MOTS IMPORTANTS SELON VOUS, SUR LE SUJET DE L’ENQUÊTE :
La tension sur les transports en commun, appelée à croître, nécessite une nouvelle alliance entreprises-syndicats-collectivités-associations au service d’une nouvelle organisation du travail à distance. C’est, en terme d’aménagement, un enjeu crucial pour les années à venir.

6- QUELLE EST VOTRE FORMULE POUR CARACTÉRISER LE TÉLÉTRAVAIL ? :
« Le télétravail est une organisation du travail où un salarié, dans le cadre d’un contrat de travail, exerce plusieurs heures par semaine son activité dans un site proche de son domicile, avec l’appui des technologies de l’information et de la communication, afin de bénéficier d’une meilleure qualité de vie en réduisant son temps de transport, et donc sa fatigue physique et nerveuse. »

7- LE CREDOC INDIQUE QUE 3 SALARIÉS SUR 10 SONT PRÊTS À TENTER L’EXPÉRIENCE DU TÉLÉTRAVAIL (CLIQUEZ ICI POUR L’ÉTUDE). ETES-VOUS PRÊT À APPLIQUER, AVEC SÉRIEUX, CETTE RÈGLE POUR LES PERSONNELS DE VOTRE RÉGION DE CANDIDATURE :
Tout à fait

Région Limousin
Ghislaine Jeannot-Pagès, tête de liste d’Europe Ecologie en Limousin

1- DANS LES RÉFLEXIONS OU POLITIQUES LOCALES SUR VOTRE FUTURE CIRCONSCRIPTION, AVEZ-VOUS PRIS EN COMPTE LE TÉLÉTRAVAIL ? :
Tout à fait

2- MERCI DE PRÉCISER VOTRE FAÇON DE VOIR, SELON VOTRE RÉPONSE À LA QUESTION -1- :
Une des 12 priorités du prgramme d’Europe-Ecologie Limousin Faciliter l’accès au haut-débit pour 100% des Limousins et ouvrir des maisons du télétravail sur tout le territoire afin de diminuer les transports et l’empreinte écologique.

3- COCHER LES DEUX INCIDENCES MAJEURES QUE VOUS VOYEZ DANS LE TÉLÉTRAVAIL :
Réduction / Meilleur usage des déplacements, Evolution dans l’organisation des espaces d’habitat ou des lieux publics

4- MERCI D’INDIQUER DEUX SUJETS COURANTS DE VOS FUTURES ACTIVITÉS D’ÉLUS , POTENTIELLEMENT LES PLUS TOUCHÉS PAR LES QUESTIONS DU TÉLÉTRAVAIL :
Elaboration des politiques numériques, Elaboration des politiques de transport et de mobilité

6- QUELLE EST VOTRE FORMULE POUR CARACTÉRISER LE TÉLÉTRAVAIL ? :
Réaménagement du territoire et du travail dans une société devenue cognitive.

7- LE CREDOC INDIQUE QUE 3 SALARIÉS SUR 10 SONT PRÊTS À TENTER L’EXPÉRIENCE DU TÉLÉTRAVAIL (CLIQUEZ ICI POUR L’ÉTUDE). ETES-VOUS PRÊT À APPLIQUER, AVEC SÉRIEUX, CETTE RÈGLE POUR LES PERSONNELS DE VOTRE RÉGION DE CANDIDATURE :
Tout à fait



le 26 janvier 2010 par Redaction Wirkers
modifie le 13 mars 2010