Pour bien manager, faut-il paradoxalement réintroduire de la distance. Rôle de la proxémie.

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 5090 (2 par jour)
En débat

Pour bien manager, faut-il paradoxalement réintroduire de la distance. Rôle de la proxémie.



Dans un article récent du Monde « De l’importance d’être distant » Pierre-Yves Gomez (Directeur Institut français du gouvernement des entreprises) ouvre bien le sujet.

Quelques citations, repères et commentaires du point de vue du télétravail, travail en réseau, travail nomade.

  • « La taille des entreprises a accru la distance entre leurs différentes parties prenantes »… « l’entreprise globale du XXI° siècle s’est traduite par une mise à distance inévitable entre les humains qui la composent »… « la taille des entreprises modifie les comportements de ceux qui la dirigent ».
    • Aujourd’hui on semble aller davantage vers des entreprises réseaux où la valeur se crée d’abord sur les expériences utilisateurs - source de proximité - au sein d’eco-systèmes. Le produit ou le service proposés par l’entreprise n’étant qu’un point de départ. De plus dans une entreprise réseau… il y a des micro-réseaux « reconstruisant » des formes de proximité.
  • « Les humains définissent des sphères de proximité plus ou moins larges, qui permettent de sécuriser les individus et de réguler les relations entre eux » [1].
    • Dans un contexte numérique, la proximité est souvent prégnante et se reflète d’abord dans un « sentiment d’appartenance ».. le être membre de… être dans ce réseau social ou non… Il est frappant de voir comment des gens habitués à se côtoyer via le réseau internet, se retrouvent aisément de visu. Sans doute du fait qu’une partie des « transactions sociales » bilatérales ou multilatérales sont dans des espaces publics ou pour le moins véhiculant des repères partagés.
  • « On n’assume pas ses responsabilités de la même manière si on est au contact immédiat de ceux qui en subissent les conséquences » [2] .
    • Les « cibles » s’en rendent immédiatement compte, et les exemples abondent. Dans une pratique du travail numérique, la question semble être surtout de permettre à chacun de bien assumer ses objectifs, ses enjeux en pleine responsabilité. Ce n’est donc pas une question de distance ou d’être « plus ou moins sur le dos des collaborateurs ». Assumer ses responsabilités pour un manager revient au crédo de base : aider ses collaborateurs à assumer les leurs qu’ils soient en proximité ou à distance.
  • « S’interroger sur l’usage grandissant des outils de management qui créent des contacts sans établir de rencontre physique. Quelle culture de la responsabilité produit cet éloignement matériel entre les décideurs et les autres… »
    • Il est vrai que les outils divers type reporting, synthèse, études etc.. peuvent dénaturer ce qu’un « coin de table » ou un « simple dessin » permet de bien faire partager. La vraie question serait sans doute de mieux situer le rôle du manager dans sa dimension d’homme et non dans l’usage d’outils divers pour cerner, évaluer… Aujourd’hui la prégnance des managers de formation gestionnaire est sans doute une faiblesse dans nos entreprises.

Quelques liens sur la proxémie

le 11 mars 2010 par Redaction Wirkers
modifie le 11 mars 2010

Notes

[1] Cf La dimension cachée de Edward Hall (1914-2009) - Seuil 1971

[2] Cf Petitesse et mondialisation : l’hypothèse de proximité par Olivier Torres - Revue de l’économie méridionale Juin 2005

Mots clés associés