Mouvement Open Data : histoire, ambition, ambiguïtés, militantisme, déception - Conférence-débat Grico/Msh

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 5741 (3 par jour)
Repères

Mouvement Open Data : histoire, ambition, ambiguïtés, militantisme, déception - Conférence-débat Grico/Msh


Vendredi 21 sept, l’équipe du Grico rassemblait quelques dizaines de personnes pour échanger sur le mouvement Open Data avec Jean-Max Noyer (Université Nice Sophia Antipolis Grico) et Valérie Peugeot (Orange Labs, Vecam).

Quelques notes sur les interventions

Dans son propos, Jean-Max Noyer (Université Nice Sophia Antipolis Grico) recontextualise l’histoire et les enjeux. Il précise aussi que l’Open Data concerne autant les données chiffrées que les données textuelles.

  • Rappel sur le mouvement archives ouvertes.
  • Action pour encourager édition ouverte des publications techniques.
  • Contexte de données hétérogène / interfaces / contraintes / polémologie des discours.
  • Sphère de l’économie cognitive.
  • Tissage continu vers lequel on va : liens , données, objets, milieux, corps…
  • Statut inégalitaire dans le rapport aux données.
  • Réflexion sur les grandes narrations.
  • Rapport aux data mining.
  • Conditions asymétriques socio-cognitif, culturel, économique.
  • Empirie numérique : passer de l’accès à la production / data mining et algorithme.
  • Rétention calculée et stratégique des milieux concernés.
  • Lien web sémantique : collectivités locales, métadonnées pour interopérabilité, réutilisation.
  • Modes sociaux de classification : indexation sociale et doxique.
  • Format rdf / skos / ontologies
  • Web semantique et data mining.
  • Plissement numérique du monde via tissage numerique, web3 intuitif, analogique, abductif… moteur recherche apprentissage et contextualisation, 4.0 réalité augmentée .
  • Contexte : public fantôme / raison assiégée.

 
Cf aussi par Jean-Max Noyer :

Valérie Peugeot (Orange Labs, Vecam) insiste sur l’importance de déconstruire le mouvement open data pour bien en comprendre les ambitions et ambiguïtés… A défaut, on est très vite enfermé dans un discours normatif.

  • Passage du droit d’accès à un droit à réutilisation.
  • Données publiques ouvertes 8 principes.
  • Action Etalab.
  • Données ouvertes : technique (format manipulable…) / juridique (sécurité de la réutilisation licence ODBL) / économique (mise a disposition de données monétisées ou non).
  • Mise à disposition au coût marginal.
  • Directive européenne 2003 en révision.
  • Qui fait quoi ex : Handimap
  • Phase déception après enthousiasme : le premier fruit de l’Open Data, c’est la transformation des acteurs internes, sortir logique silos, attirer des catégories de développeurs innovateurs sociaux.
  • Evolution des stratégies de rapport à l’extérieur.
  • Difficulté à démontrer la valeur économique retour sur investissement .
  • Nombreuses applications Open Data : Cf Keolis Rennes
  • Deux Objectifs principaux de l’Open Dat : volet démocratie / transparence / efficacité et déploiement économique…
  • Vision Open Data pour dégonfler la place de l’Etat.
  • Racine politique libertarienne : Open Data pour réinventer notre société.
  • Open Data contribution aux biens communs de la connaissance et refus des enclosures
  • Quid des données des entreprises ?
  • Participation à économie de l’attention et des traces.
  • Relations big data : open data small data ?
  • Economie de la prédiction grâce au big data pour prédire les comportements consommateurs.
  • Volet économie : créer des valeurs non monétisées licence ouverte et licence ODBL

 
Cf aussi par Valérie Peugeot :

Eléments de débats sans exhaustivité

  • Y a-t-il une demande des citoyens en matière d’Open Data ?
  • Sur les incidences de l’Open Data, de quelles citoyennetés parlent- on ? Les élus sont-ils plus transparents pour autant ?
  • Quel rôle des dataviz : rôle de l’interface ? Derrière médiateur : data journaliste, … civic hackers cf nosdeputes.fr ?
  • Quand la donnée ouverte croise la donnée crowdsourcée.
  • De la transparence à la capacitation : risque d’injustice cognitive / numérique pour le lien…
  • A l’heure d’une sur-médiatisation de la performance via des bribes de 140 caractères… la faculté critique et la capacité expression / conversation sont-elle renforcées par l’open data (cf Vers un management de la conversation… Clic ou Déclic à la Tribune ? ?
  • L’Open Data est-il un élément de la subsidiarité publique ?
  • Quid de la maintenance des données ?
  • L’Open Data conforte-t-il les commodités au quotidien des habitants ?
  • Quid de l’Open Data et des biens communs pour les informations (chiffres et textes) des collectivités locales, services Etat et entreprises, en matière de voiries et espaces publics partagés et apaisés en contexte numérique ?
  • Lire aussi Synthèse par Grico qui pose bien l’interrogation sur la réalité de la création de valeur et des économies (performances à démontrer) générées par l’Open Data.

Quelques liens en complément

Voir en ligne : Synthèse de la conférence par Grico
le 27 septembre 2012 par Jacques Chatignoux Opérateur
modifie le 11 octobre 2012
Saisissez votre message