Les managers et la loi du silence, frein au déploiement du télétravail ?

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 4023 (4 par jour)
En débat

Les managers et la loi du silence, frein au déploiement du télétravail ?


Pour certains managers, l’univers culturel professionnel semble conduire à quelques tabous pouvant occulter : le télétravail, le travail en réseau, le travail collaboratif… La pression / stress du quotidien freinent leur capacité d’ouverture à d’autres modalités d’organiser le travail, d’optimiser les énergies individuelles et la performance / intelligence collective de l’équipe.


  • Quelques extraits du propos d’Eric Albert [1] fort révélateurs et qui invitent à la réflexion / action.
    • Incidence sur les comportements en présence d’un « management par la peur » : « comportements d’allégeance, tensions relationnelles entre équipes » par mimétisme des dirigeants…
    • Le rôle du « non-dit » : son rôle souvent positif devient à l’origine de tensions par exemple « si les collaborateurs ne peuvent aborder un sujet concernant l’exemplarité des dirigeants »« Sa fonction claire : permettre aux dirigeants de ne pas se remettre en cause ».
    • « Cette peur peut aussi être un mode de management systématisé que des managers entretiennent par perversion ou par confort. »
    • « Les dirigeants doivent instituer, pour l’ensemble des managers comme pour eux-mêmes, à titre exemplaire, la possibilité d’être questionnés sur leurs comportements comme sur leurs pratiques. »
  • Peur, Non-dit et Loi du Silence à l’heure du Web2
    • Les collaborateurs font « le silence trompeur » et « s’émancipent » en contournant l’obstacle : historiquement via les mails « squisant » la hiérarchie… ; aujourd’hui ils multiplient leurs contacts via les réseaux sociaux…
    • La compétence des managers n’est plus : ni d’airain, ou de droit divin. Les managers sont en concurrence de comportements, d’ouverture d’esprit, de réactivité, de sociabilité… sans doute davantage avec leurs propres collaborateurs qu’avec d’autres managers de leur organisation.
  • Les managers à l’heure du télétravail et du travail en réseau
    • Aujourd’hui, l’internet devient presque le « deus ex machina », qui impose sa culture, ses pratiques sociales, ses réseaux socaux.
    • On devine alors l’univers de contraintes des managers « classiques » : ouvrir la boîte de Pandore de l’intelligence collective de leurs collaborateurs… ce qui oblige à accepter la confrontation et le débat sur son « Soi » de manager [2]. Pas facile d’accepter cette interrogation sur des acquis, pas simple d’innover, d’être de son temps quant le reste de l’organisation est parcourue des travers mentionnés par Eric Albert.
PNG - 20.3 ko
La-loi-du-silence-1953
le 28 janvier 2010 par Redaction Wirkers
modifie le 16 septembre 2010
Mots clés associés