Les entreprises face au télétravail Timidité d’une génération ? - Enquête IDC - Bouygues Télécom

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 3424 (3 par jour)
Info Vie Pro N°795-2024

Les entreprises face au télétravail Timidité d’une génération ? - Enquête IDC - Bouygues Télécom

Commentaires

Extraits du site Silicon

  • Contexte de l’enquête
    « IDC, fin 2010, a interrogé différents responsables (DSI, RH…) de 240 entreprises françaises dans plusieurs secteurs (industrie, finance, services, transports, commerce) de plus de 50 salariés (dont 34 % de plus de 500 personnes). »
  • Enseignement de l’enquête
    • « 84 % des entreprises disposent (ou vont disposer) d’un intranet/extranet voir d’un réseau social interne, 81 % ont mis (ou vont mettre) en place un VPN pour l’accès au système d’information à distance et 76 % proposent un webmail. Si l’audioconférence et les outils de partage de document bénéficient d’une présence importante au sein des firmes (avec respectivement 56 % et 57 %), la messagerie instantanée, la visioconférence, la web conférence et la messagerie unifiée fixe-mobilePC séduisent moins de 50 % des organisations (respectivement 49 %, 50 %, 48 % et 41 %). Quant au numéro unique fixe mobile, on trouve son usage dans seulement 29 % des sociétés. »
    • « Seules 24 % des entreprises indiquent avoir des salariés travaillant à domicile. Pour 81 % des entreprises, cela concerne moins de 10 % des salariés. »
    • « Le travail à l’extérieur de l’entreprise devrait s’accentuer, que ce soit en mobilité, en télétravail ou par goût des salariés. 96 % des entreprises déclarent avoir des salariés nomades (au moins 20 % de leur temps de travail) soi 21 % de la masse salariale. Et 33 % des entreprises sondées ont mis en oeuvre le principe d’équipes virtuelles »
  • Raisons évoquées
    • « Elligibilité des salariés et la participation financière, note Nathalie Feeney, co-auteur de l’étude avec Stéphane Krawczyk. »
    • « Managers ont du mal à évoluer vers une culture d’objectifs plus que de moyens »
    • « Les DSI se heurtent à la volonté d’évoluer des directions générales et des ressources humaines. »
  • Enjeux
    • Attirer les nouvelles compétences : génération Y nés entre 1975 et 1995
    • « Besoins de communiquer (« mon moteur de recherche c’est mes potes ») »
    • « Flexibilité (usages personnels pendant horaires de travail, fréquentation des réseaux sociaux »

Téléchargez l’étude

NB : Cette étude est intéressante sur les tendances, par contre, elle sous-estime dans ses résultats la question de la performance des usages numériques dans les pratiques professionnelles de travail. Ce n’est pas seulement l’outil ou le réseau social ou autres attitudes de nomadisme qui créent la valeur « en contenus produits » dont a besoin l’entreprise.

  • Il serait peut-être plus intéressant d’approfondir les raisons profondes des managers qui, c’est assez vrai, peuvent freiner les pratiques numériques.
  • De même il est réducteur de cibler leur comportement sur un positionnement de moyens plus que d’objectifs ou encore sur une question de génération. A tous les âges, la question de l’employabilité numérique, en particulier sur le volet partage des informations, doit être posée.
  • Enfin, à la différence de certaines entreprises véhiculant un fort éco-systèmes et des valeurs, il faut interfacer cette question des pratiques numériques avec les repères véhiculés tant par les actionnaires que par les dirigeants en matière de ciblage de rentabilité comme de culture d’entreprise ou de bonnes pratiques de la part des leaders internes.


Lien proposé : Comment les entreprises françaises intègrent les nouveaux outils de communication dans leurs organisations et méthodologies de travail ? - Site Bouygues Télécom

par Redaction Wirkers le 11 mars 2011
modifie le 11 mars 2011
Suite à donner
    Laisser un commentaire