Le téléphone qui en savait trop - Profiler un possesseur de téléphone portable, en se basant exclusivement sur ses déplacements quotidiens

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 3940 (5 par jour)
Info Bonne Feuille N°481-1618

Le téléphone qui en savait trop - Profiler un possesseur de téléphone portable, en se basant exclusivement sur ses déplacements quotidiens

Commentaires

Via un moteur d’intelligence artificielle, Sense Networks, il est possible « après une période d’observation continue des mouvements d’un téléphone, le moteur d’intelligence artificielle saura si son propriétaire est un homme ou une femme, jeune ou âgé, riche ou pauvre, dépensier ou avare, diplômé ou non, nomade ou sédentaire, employé stable ou précaire… »

  • Ce que peut faire Sense Networks selon Anand Venkatamaran (directeur technique de Sense Networks),
    • « Une plate-forme »agnostique« , … capable de digérer n’importe quel type d’informations… pister les téléphones grâce aux relais télécoms… ou repérer les smartphones quand ils passent à portée des réseaux Wi-Fi »
    • « Nos algorithmes ne reposent sur aucun présupposé humain, ils sont vierges de toute règle préconçue.. Ces critères de bon sens sont en réalité naïfs et incertains. »
    • « La machine effectue ses propres déductions statistiques… : »notre système calcule l’âge d’un possesseur de mobile en se basant sur sa vitesse moyenne de déplacement. Les jeunes bougent vite, souvent et de façon imprévisible. Les plus âgés se déplacent de façon plus lente et plus régulière."
  • Couplé avec des applications tierces
    • Ex : « CitySense ( fêtards de San Francisco) : en temps réel les rues et les lieux publics où se concentrent les noctambules circulant en véhicules dotés de GPS et utilisant leurs portables… CabSense : compte tenu de l’heure et du quartier, indique le carrefour où ils ont le plus de chance de croiser un taxi en maraude. »
    • Autres applications possibles : Pour un habitué des transports en commun « lui proposer de regarder sur son smartphone un programme vidéo dont la durée correspond exactement à son temps de trajet. »… Couplage avec des demandes issues de moteur de recherche pour proposer « des résultats sur mesure, spécialement adaptés à vos goûts ou à votre mode de vie. »

A voir aussi Androïde sous surveillance - Mobilités et innovations d’usage - Journée d’étude PraTIC - lundi 22/02/10 - Compte-Rendu.
Ainsi vont les tendances d’usages qui affectent aux pratiques de mobilités des informations rétroagissant sur ces mêmes pratiques. Conséquences :

  • Les enquêtes domicile travail ou déplacements en temps réel ?
  • Des voiries aux usages et fréquentation variant selon les opportunités et infos push des réseaux sociaux ?
  • La voirie pour tous, ne serait plus un simple objet physique conçu en bureau d’étude… mais un objet social intelligent dont les seuls maîtres seraient les usagers… le tout en temps réel et dans divers laboratoires de vie ?
  • Comment alors aménager l’urbain, son quartier, sa commune pour prendre en compte des pratiques de mobilités… elle-même en mouvement ?


Lien proposé : Le téléphone qui en savait trop - Le Monde / Yves Eudes - 10-05-2010

par Redaction Wirkers le 11 mai 2010
modifie le 30 janvier 2011
Suite à donner
    Laisser un commentaire
    Un message, un commentaire ?

    (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Lien hypertexte (optionnel)

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)