4G LTE (long Term Evolution) en 3G : excès de vitesse et fluidification des réseaux mobiles chez Nokia Siemens ?

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 3698 (4 par jour)
Info Vie Mon Réseau N°796-2133

4G LTE (long Term Evolution) en 3G : excès de vitesse et fluidification des réseaux mobiles chez Nokia Siemens ?

Commentaires

Passer de 3G HSPA 42 Mbps maximum, à 4G LTE (long Term Evolution) 400 Mbps en réception et plus de 80 Mbps en émission… les internautes peuvent en rêver… Nokia le fait… ou semble le faire.

C’est du moins l’annonce récente (cf lien ci-dessous) ou sur le site Nokia Nokia Siemens Networks introduces three TD-LTE devices at PT Expo Comm.

  • « démonstration d’une communication en 3G HSPA+ à 336 Mbps en réception de données… concurrent du LTE »
  • « technologie Mimo (multiple input-multiple outpout) qui vise à multiplier et agréger les canaux de communication pour construire un « gros tuyaux » ».
  • « les terminaux chargés de supporter ces débits infernaux sont des appareils de tests MDM8220 fournis par Qualcomm »
  • « compatibilité avec les réseaux 3G existants… simple mise à jour logicielle suffit pour dimensionner le réseau mobile aux nouveaux débits »

 
Plutôt une bonne chose de voir la stimulation sur des technologies vieillissantes … Une confirmation aussi de la prudence à opérer dans les déploiements numériques…

Pour le moins à relier à une autre initiative technologique Liquid Net de Nokia Siemens Networks brings Liquid Net to Broadband World Forum 2011 : fluidifier les réseaux mobiles présenté par Thorsten Robrecht, vice président et responsable produits chez Nokia Siemens.
En résumé :

  • "répondre à l’imprévisibilité des consommateurs.
  • supporter l’augmentation des consommations qui devrait passer le 15 Mo aujourd’hui à 1 Go par jour en 2020
  • répartir les capacités du réseau aux zones les plus consommatrices… de manière dynamique de façon à répondre à des besoins ponctuels
  • fournir les ressources réseau au bon endroit sans sur-dimensionner le réseau (format des vidéos visionnées en fonction du support d’affichage… orienter (de manière logicielle) les antennes vers les zones de pic de trafic.
  • libérer (donc récupérer) jusqu’à 80 % de la bande passante inutilisée
  • objectif est bien de faire des ressources mobiles un service aussi fluide et indispensable que l’électricité ou l’acheminement de l’eau dans les résidences."


Lien proposé : Nokia Siemens fait des excès de vitesse sur le réseau 3G

par Redaction Wirkers le 27 septembre 2011
Suite à donner
    Laisser un commentaire